LA FNOF

La FNOF, avec aujourd’hui plus de 4000 opticiens chefs d’entreprise, constitue

la principale organisation patronale de la branche.

Initiateur de la convention CNAM de 2004 à laquelle plus de 97% des opticiens adhèrent et qui régit les relations avec les caisses de Sécurité sociale, la FNOF est également à l’origine de la réforme de 2007 qui permet à l’opticien de renouveler et adapter une prescription médicale pendant trois ans, qui reconnaît ainsi les compétences de l’opticien en matière de détermination de la réfraction.

La FNOF a toujours défendu une optique libérale respectueuse des amétropes et une filière de santé visuelle qui laisse au consommateur le libre choix de son opticien, de son équipement.

Ainsi, la Fédération a lutté contre la PPL Fourcade qui visait notamment à autoriser les mutuelles à pratiquer le remboursement différencié. De la même manière, la FNOF s’est battue contre la PPL Le Roux.

La FNOF se bat contre les réseaux développés par les organismes complémentaires qui n’ont qu’un but, créer une clientèle captive et interdire l’accès à l’innovation et à des produits de qualité par la maîtrise du reste à charge et la baisse des remboursements.

La FNOF entend promouvoir l’opticien par la définition du métier et la revalorisation de la formation, et faire reconnaître l’opticien comme un professionnel de santé incontournable dans la filière de soins visuels.

C’est pourquoi, la Fédération est contre toute idée de lier l’activité de l’opticien à l’existence d’une prescription médicale préalable systématique.
De la même façon, la Fédération a fait savoir qu’ouvrir le marché à des acteurs hors champs des professionnels de santé ne va pas dans le bon sens.
Enfin, la Fédération se bat pour le renforcement de la formation initiale des opticiens et participe au développement de la formation continue.

 

Son président, Alain GERBEL,  est entré dans l’optique en 1984 et a repris l’affaire familiale en 1991.

Il a rempli plusieurs mandats au sein d’organismes syndicaux comme le SNADOC. Il a créé en 1994 les associations ALOI et ABOI, associations départementales d’opticiens, puis en 1999 a réuni l’ensemble des associations départementales dans la FNOIF devenue FNOF en 2002, principale organisation syndicale d’opticiens qu’il préside depuis sa création.

« Aujourd’hui l’opticien doit être le pilier d’une filière de santé visuelle digne du meilleur système de santé du monde. »

Aujourd’hui Alain GERBEL représente la profession au Haut Conseil des Professions Paramédicales, ainsi qu’au Conseil de surveillance de l’OGDPC.
Il fut notamment nommé expert auprès de la HAS en 2010.
Il préside la Commission paritaire nationale chargée de faire appliquer la convention CNAM aux opticiens français.